Rechercher
  • jregan@bluewin.ch

Visite d'un jardin « permaculture »


Mon mari Hanspeter Tschäni et moi vous invitons à visiter notre jardin en présence de nos « jardiniers du possible" » Winde Decoster et Michel Rossignol, qui ont déjà conçu et semé quatres parties du jardin utilisant les principes biologiques et la permaculture. Ils expliqueront la permaculture en regardant le jardin et les choix qu'ils nous ont proposées. Les jardiniers seront prêts à dialoguer pendant la visite. (Participation libre pour les jardiniers). Pour plus des renseignments, n'hésitez pas à me contacter (079 331 11 58).

Quand ? Le samedi 4 mars 2017 de 15h00 à 16h30

Où ? Impasse du Siau 5 à Yvonand

Pour y réfléchir, voici une traduction de la définition de la permaculture par deux pionniers Craig Gibsone et Jan Martin Bang ( « Permaculture, a Spiritual Approach » , p. 13, Findhorn Press, Ecosses, 2015) :

« De façon classique, on peut définir la permaculture comme une boîte à outils qui se fonde sur les modèles des écologies naturelles et que nous utilisons comme maquette pour concevoir l'infrastructure dont nous avons besoin afin de créer un avenir durable. C'est une bonne définition élémentaire qui souligne que la permaculture est une façon de penser, que nous utilisons les modèles de la nature et que nous pouvons concevoir tout ce dont nous avons besoin en utilisant ces modèles.

Nour aimerions ajouter que la permaculture est un dialogue avec la nature à un moment où nous avons cessé de l'écouter, qu'elle pose une série de questions nous amenant vers l'avenir, et que, loin d'être dogmatique, elle s'adapte aux circonstances de la situation.

De plus, la permaculture est un organisme social avec des membres dans beaucoup de pays, partout dans le monde. Nous avons un système de communication robuste et dynamique sur le plan local et régional ainsi que des convergences internationales ponctuelles.

La permaculture, c'est aussi prendre la responsabilité d'agir localement, où l'on se trouve, quand on le peut, avec les ressources disponibles sur place. Nous pouvons pester contre les dénis de justice loin de nous mais nous ne pouvons pas y faire grand-chose, en revanche, nous pouvons être beaucoup plus utile en utilisant notre énergie pour agir sur notre situation locale. Cette vieille phrase bien connue, « penser globalement, agir localement » s'applique parfaitement à la permaculture. »

Bonne réflexion !


14 vues
«Demain» dès aujourd'hui à Yvonand

Le documentaire français « Demain » nous a montré le chemin. Allons ensemble créer les avenirs divers dont nous rêvons !

Partagez vos idées, vos informations et vos avis !

 

​Téléphone : ​024 430 14 35

Courriel : jregan@bluewin.ch

​​​

© 2016 by Jeannette Regan. Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon