L'éducation

Tour de Moron, la tour de la formation professionnelle

à Malleray BE (Jura bernois)

Projets pédagogiques à Yvonand

 

Pour moi, la Tour de Moron, conçue par Mario Botta et réalisée en pierre sèche par des apprentis maçons de toute la Suisse, symbolise la beauté de la formation pratique en Suisse. Ici à Yvonand, voici trois projets pédagogiques liés aux relations de l’établissement scolaire avec la nature et la nourriture. Tous trois sont destinés à comprendre et à appréhender – au mieux - les compétences dont nous avons besoin aujourd’hui et …demain !

 

1. « L’arbre de mes sept ans » est une longue tradition à Yvonand, datant apparemment de la fin des années 80. Initiée par des institutrices et soutenue par la Municipalité, elle a « planté ses premières graines » dans les forêts communales, près du refuge forestier et du chêne président de la commune. Chaque enfant y plantait son petit chêne, marquant ainsi l’entrée des enfants dans la scolarité obligatoire, à l’époque fixée à l’âge de sept ans. La tradition pour les enfants de sept ans a été gardée, même si aujourd’hui les enfants commencent l’école obligatoire à cinq ans. Cependant, depuis une vingtaine d’années, c’est un seul arbre, un érable rouge, qui est planté le long de l’Avenue des Sports par les enfants tous ensemble entourés par les parents et amis invités.

Chaque printemps, les enfants qui ont 7 ans durant l’année scolaire plantent ensemble un arbre. L’école organise une petite cérémonie émaillée de chants et de poésies des enfants, qui recouvrent de terre les racines de « leur » arbre et y enterrent une photo ou un dessin de la classe. Cet acte symbolique marque leur passage dans notre école, leur appartenance à la communauté et le début de leur formation scolaire, dans un premier temps, puis professionnelle. Tout comme eux, cet arbre va grandir, s’épanouir et vivre toutes sortes d’aventures qui vont définir son parcours de vie. Les enfants apprennent ainsi à s’attacher à leur arbre, à leurs contemporain-e-s, à leur école et à la formation en tant qu’étape importante dans leur trajet de vie.

2. Yvonand se situe au milieu de la Grande Cariçaie, qui est le plus grand ensemble marécageux lacustre de Suisse. Entre mars 2013 et juin 2015, l’établissement scolaire d’Yvonand et environs a mené un projet d’envergure transdisciplinaire impliquant ses 70 enseignant-e-s et 650 élèves afin de favoriser la cohésion et la collaboration entre enseignant-e-s et entre élèves. Le thème autour duquel la démarche était ancrée, était cette Grande Cariçaie, qui a permis aux élèves de mieux connaître cet espace très fréquenté par les enfants et leurs familles ainsi que d’attiser leur curiosité et développer leur respect vis-à-vis de cet espace un peu « mystérieux ». Cliquer ici

3. « Ça bouge à la ferme » développe depuis 2018 des activités avec les enfants en lien avec la terre et l’alimentation. Les sœurs Annie, enseignante, et Sarah, agricultrice, du Domaine Challandes à La Mauguettaz, un hameau d’Yvonand, accueillent chaque semaine – pour une demi journée - une classe de l’établissement scolaire, ce pendant toute l’année scolaire. Lors de cette visite - soigneusement préparée puis suivie à l’école - Sarah Challandes fournit les connaissances de base de l’agriculture, qui donnent lieu à des ateliers pratiques, pour que les enfants puissent se familiariser à la vie de la ferme et de celle de la forêt adjacente. C’est particulièrement important pour les sœurs Challandes de faire connaître le milieu agricole parce qu’Yvonand a une longue tradition dans ce domaine. Ce projet est soutenu par l’association « École à la ferme », un projet de « Paysans suisses » pour un enseignement durable.

«Demain» dès aujourd'hui à Yvonand

Le documentaire français « Demain » nous a montré le chemin. Allons ensemble créer les avenirs divers dont nous rêvons !

Partagez vos idées, vos informations et vos avis !

 

​Téléphone : ​024 430 14 35

Courriel : jregan@bluewin.ch

​​​

© 2016 by Jeannette Regan. Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon