Rechercher
  • jregan@bluewin.ch

Les caractéristiques de l'eau


La traduction libre qui suit nous rappelle toutes les merveilles de l’eau.

« L’eau peut être considérée comme une substance transfrontalière, une substance d’équilibrage. Sa chimie la place précisément au point neutre, en équilibre entre l’acide et l’alcalin, et elle peut aller dans les deux sens. L’eau peut être considérée comme un agent du changement chimique, un catalyseur.

Elle n’a pas de couleur, elle n’est ni sombre ni claire. Elle adopte n’importe quelle teinte de son environnement. Cette caractéristique est évidente pour quiconque a observé l’océan sous des ciels différents - le bleu profond d’un jour d’été sans nuages, la couleur saisissante d’un coucher de soleil miroité dans les vagues ou l’obscurité menaçante de la mer sous les nuages orageux.

Source de nombreux contes et légendes, l’arc-en-ciel est un autre phénomème de l’eau, qui nous dévoile toutes les couleurs connues.

L’eau est aussi extrêmement lourde, comme toute personne qui a transporté des seaux la contenant peut en témoigner. Toutefois, si nous immergeons un objet lourd dans l’eau, il semblera plus léger. Par exemple, les navires de haute mer pesant des milliers de tonnes flottent facilement à la surface de la mer, tout en déplaçant un poids de l’eau beaucoup plus lourd que le leur. De plus, il a été évoqué que les pierres de Stonehenge, l’un des grands monuments de pierre de l’Europe construit il y a plusieurs milliers d’années, ont été acheminées depuis leur carrière d’origine, au Pays de Galles, jusqu’au pourtour de la côte sud de la Grande-Bretagne, en remontant fleuves et rivières, à proximité de leur destination finale, tirant ainsi parti de cette caractéristique.

L’eau est souvent utilisée comme moyen de stockage et de transport de la chaleur, parce que l’eau dégage de la chaleur et la conduit. Par exemple, sur la planète, d’énormes quantités de chaleur sont transportées à travers les océans. Le courant le plus connu est le Gulf Stream, qui transporte la chaleur des tropiques autour des Caraïbes jusqu’à l’extrême nord de la Norvège arctique et au-delà. De façon similaire, le froid est transporté vers les régions plus chaudes par d’autres courants océaniques, le courant d’Humboldt par exemple, au large des côtes de l’ouest de l’Amérique du Sud, créant du brouillard au-delà de la côte chilienne, beaucoup plus au nord.

Theodore Schwenk (pionnier dans la recherche sur l’eau) a dit que « dans tous les domaines, l’eau joue le rôle de médiateur. » Les formes de l’eau sont parmi les plus élémentaires et archétypiques que nous connaissons. Une petite goutte d’eau placée sur une surface horizontale forme un cercle parfait, la goutte. En mouvement, l’eau décrit des spirales de formes et de tailles variées, souvent complexes et compliquées. Lorsque le vent frôle la surface de l’eau, les vagues se forment et, dans les océans, elles peuvent se construire sur des distances considérables, avant de se briser sous forme de rouleaux à l’approche du rivage.

En plus de ces impressionnantes qualités, l’eau pourrait être considérée comme un maître. Elle nous donne des leçons que nous ferions bien de suivre. L’eau n’est pas rigide. Elle s’adapte à n’importe quelle surface se présentant à elle.

Ceci nous offre l’occasion d’y réfléchir, quand nous sommes confrontés à de nouvelles formes de pensée. Est-ce que nous les rejetons d’emblée ou sommes-nous prêt-e-s à les apprivoiser et à travailler avec elles ? L’eau semble être la substance la plus douce, difficile à saisir même avec la main, mais elle use la substance la plus dure, la roche. Pouvons-nous transformer des pensées « dures », pour qu’elles s’adaptent à nos propres idées ? L’eau nous donne également des leçons sur l’équilibre, si nous sommes prêt-e-s à écouter. Pouvons-nous créer des unités supérieures à partir de polarités auxquelles nous sommes confrontés dans la vie ? Au moment où nous discernons les dualités de la vie et du cosmos, sommes-nous capables de trouver l’unité qui repose à l’intérieur ? L’eau peut être un grand maître si nous somme prêt-e-s à écouter. Apprendre de la nature est l’une des idées centrales de la permaculture. »

"Permaculture : A Spiritual Approach", Craig Gibsone & Jan Martin Bang, Findhorn Press, 2015, pp. 59-60


7 vues
«Demain» dès aujourd'hui à Yvonand

Le documentaire français « Demain » nous a montré le chemin. Allons ensemble créer les avenirs divers dont nous rêvons !

Partagez vos idées, vos informations et vos avis !

 

​Téléphone : ​024 430 14 35

Courriel : jregan@bluewin.ch

​​​

© 2016 by Jeannette Regan. Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon